Livrabilité

La mauvaise réputation d’Émilie… et ses conséquences

Par septembre 15, 2015 Aucun commentaire

La mauvaise réputation d'Émily... et ses conséquences

Mercredi dernier a été une catastrophe. En fait, ça avait commencé à se préparer bien avant. La cause: mon amie Émilie.

Je suis sûre que vous aussi vous avez une Émilie dans votre vie. Adorable, mais pénible! Le genre de personne qui envoie des millions de courriels. Et surtout PAS de messages intéressants: des blagues que vous avez lu dix fois, des photos insignifiantes de minous. Elle est complètement dépendante de son bouton «Faire suivre».

Sur Facebook j’ai la paix. J’ai discrètement cessé de suivre ses publications. Dans Gmail, j’ai fait un filtre automatique qui fait que je ne vois plus ses messages. Ils sont automatiquement archivés.

Mais, mercredi dernier, ça m’a causé des problèmes: Émilie m’avait envoyé un «vrai» message. (Un événement exceptionnel!) Un message non seulement pertinent, mais important. Elle me demandait de l’aider à organiser le party d’enterrement de vie de jeune fille de notre amie Sophie.

Mais je ne l’avais pas ouvert. En fait, je ne l’avais même pas vu. :-/

Jusqu’à ce qu’une autre amie, Julie, apparaisse dans ma fenêtre de clavardage deux jours plus tard pour me demander, frustrée: «Pq tu veux pas aider à organiser le party?!?!?!?» Je vous épargne les détails sur comment j’ai dû patiner pour me sortir de la situation et sauver mon amitié avec Émilie qui a ainsi découvert que je filtrais ses messages…  Nous avons finalement eu une chouette soirée mais Émilie est encore fâchée après moi. Le pire: elle ne comprend toujours pas qu’elle fait partie du problème.

Si mon amie Émilie avait une meilleure «réputation d’expéditeur», comme par exemple mon amie Mireille qui m’envoie toujours des recettes de cupcakes complètement décadents ou mon amie France qui me propose toujours des articles passionnants pour mon travail, j’aurais ouvert son courriel. Surtout, je ne l’aurais pas filtré pour ne pas le voir… Les courriels de France et de Mireille sont toujours intéressants et même souvent alléchants. Je suis heureuse de les recevoir.

Émilie serait une mauvaise spécialiste du marketing par courriel: elle envoie n’importe quoi, n’importe quand à toute sa liste d’amis. Elle n’essaie pas de sélectionner son contenu, ni de choisir à qui elle l’envoie. En plus, il n’y a pas de lien de désabonnement dans ses courriels: «FWD: 10 trucs pour perdre sa graisse en mangeant tout ce qu’on veut.»

Pensez-y quand vous enverrez votre prochaine infolettre à vos clients. Vont-ils chercher désespérément le lien de désabonnement ou se sentiront-ils concernés par votre contenu?

Êtes-vous une Émilie?

Please wait...