Marketing par courrielPermissions

Permission, pertinence, perception

En date du 21 avril, DoubleClick a produit une étude sur intéressante sur le type de publicité conduisant à l’achat en ligne. L’email marketing (13%) est en seconde position, suivi par les résultats de recherche (11%) et devancé par les commentaires d’usagers sur le site de compagnie (18%).
DoubleClick


Toutefois, le côté sombre de cette bonne nouvelle est que « consumers are increasingly willing to revoke permission that they have previously granted and that the bar for relevance remains high. » Donc que les clients sont de plus en plus près à réévaluer la pertinence de leur permission. Il faut se pencher sur ce que l’usager croit pertinent de recevoir au lieu de ce que nous croyons comme pertinent.

Un autre point à souligner est la perception des gens sur les courriels d’une compagnie avec laquelle ils transigent. «Consumers welcome relevant, opt-in e-mails from companies they have a relationship with, » said Mr. Hallerman. « But the broad spectrum of spam—any unsolicited message—continues to degrade the e-mail environment for all parties.» Alors que les consommateurs sont de plus en plus volontaires pour recevoir du contenu qu’ils considèrent pertinent d’entreprises avec lesquels ils ont une relation, les courriels non-sollicités continuent de dégrader l’expérience.

Bref, la permission et la pertinence du contenu sont les clés d’une liste performante.

Please wait...